Art éphémère

Publié le par ShanghaiDragonRider

Après les debuts un peu cahotiques de notre installation et de notre déracinement, peu a peu nous developons un nouvel interet pour les vrais differences culturelles et socialogiques en Chine. Bien sur, pas ces choses si évidentes et si accessibles a n'importe quel voyageur que sont la nourriture, ou la langue... Le (long) voyage pour se représenter la chose n'est sans doute pas nécessaire. En revanche plus subtiles et riches sont les différences qui apparaissent au detour d'une rue a celui qui prend le temps._La notion d'ephemere me touche particulierement. Surtout pour l'avoir déja abordée dans mes recherches photographiques. Ces choses qui ne durent pas. ces choses que l'appareil photo peut pereniser...Rien de bien novateur pour ceux qui ont déja fait un peu de photo, mais la, ma rencontre avec l'ephemere a été tres surprenante._Dans l'un des nombreux parcs de Shanghai, au hasard de mes peregrinations, j'ai croise cet artiste, un poete , qui peint sur le froid bitume des allees...son poeme s'etale lentement sur le sol et sa poesie se revele aux yeux du monde. Doucement, au rythme lent de ses gestes gracieux. L'art du graphiti n'a rien de tres nouveau pour un gosse éleve en banlieue, mais ce qui frappe dans ce cas c'est que notre artiste peint avec....de l'eau._Son message, son art prend alors une toute autre dimension. Les premiers ideogrammes de son histoires s'effacent peu a peu, évaporés par les rayons d'un timide soleil d'automne tandis qu'il poursuit patiement son ouvrage. je ne peux malheureusement pas comprendre le sens de sa caligraphie, mais je trouve merveilleuse l'idee. Sans l'aggressivite vadaliste du tag et une infinie douceur..._Une autre chose m'a frappe lors de cette experience c'est le desinteret total pour l'argent. Notre artiste n'attends que le plaisir sincere qu'il semble eprouver, pas d'espoir. Un acte gratuit! au sens noble du terme...qui ajoute encore a la beauté du geste. Nous avons tellement a apprendre de cette culture et de sa spontaneite. Mao doit se retourner dans sa tombe...ou bien il est a la source de det etat d'esprit?

Commenter cet article

Louis 02/09/2006 05:42

Lors d'un voyage à Pékin, c'est un tel artiste qui m'a fait comprendre le sens de l'écriture !
Pour nous tu écris n'importe comment et on te lira ensuite.
Pour lui, tracer n'importe comment un carré semblait une grossièreté.
Bravo encore pour ce blog.
Instruis nous !

Zhaobudao 12/03/2006 23:09

très bel article !
on en voudrait plus sur la langue et la culture !
 

great hands 16/02/2006 02:52

It's good idea.