La shanghainese: une main de fer dans un gant de soie rouge

Publié le par ShanghaiDragonRider

La femme dans la société Chinoise a une place particulière. Elle doit plus qu'ailleurs pouvoir marrier vie active et vie privée. Tres impliquée dans sa vie professionnelle, la Shanghainese n'est pas en reste. Elles occupent beaucoup de places stratégiques. Souvent derrière le tirroir caisse elle se montrent redoutables en affaires. On les retrouve a tous les niveaux de l'echelle sociale. Depuis l'ayi (femme de menage) jusqu'a l'avocate, elle font tourner Shanghai. Un mélange subtil de force et de fragilité. Sous une apparente naiveté, et une timidité feinte, elles manipulent leurs hommes avec une grande dexterité. A la maison c'est monsieur qui fait les courses, qui lave et qui fait la cuisine... Les Chinois paradoxalement savent se montrer tres rustres avec les femmes. Les notions de politesse tels qu'on les connait à l'ouest leur echappent totalement... Mais ca n'empeche pas ces femmes pleines d'energie d'arriver a leurs fins...Elles me surprennent chaque jour. Bien plus determinées que les hommes dans leur travail elle sont aussi remarquablement plus consciencieuses. Point de laissé aller chez ces dames, le cravaté lui est souvent plus laxiste... Bien sur les postes de hauts responsables sont squattés par les hommes, mais il y a toujours une femme dans l'histoire qui fait que les choses arrivent...Pour moi ces femmes sont a l'image des mains des masseuses, une peau infiniment douce et qui parait si fragile, mais avec une poigne surprenante et une energie insoupconnée...Elle sont en tout cas incontournables dans l'economie Chinoise.

Commenter cet article

morpetk 11/03/2006 13:05

Effectivement... ;0) Je n'avais pas lu cet article car je ne connais ton blog que depuis peu de temps. Rien a envier au mien (surtout au niveau esthetique). Je voudrais surtout te demander avec quel appareil tu ressors de si belles couleurs sur tes photos? Ca tranche je trouve!