Ma derniere cigarette sur la croix...

Publié le par ShanghaiDragonRider

 

 

Je fais partit de ceux qui tournent de l’œil a la simple idée de voir une aiguille... J’ai donc du surmonter une phobie totale pour tester cette médecine traditionnelle Chinoise. Ma femme est convaincue que je vais pouvoir arrêter de fumer avec cette technique. Rien n’est moins sur !… En deux temps trois mouvement je me retrouve a poil sur le lit , et je ne veux même pas savoir ce que le « docteur » se prépare a faire. Une angoisse terrible que d’imaginer son corps perce de ces aiguilles…et quelles aiguilles ! Immenses… Sur le moment mon esprit affole me les représente comme des aiguilles a tricoter ! Je me sens un peu comme le Christ sur la croix. Voici mon heure venue ! Crucifié sur l’autel de la clope. Maudit catéchisme qui remonte des fins fond de mon éducation pour repasser jusqu'à la nausée ces images pieuses contemplées pendant des heures par ennui dans les églises ou j’ai été traîné plus jeune. Quelle cruauté ! j’ai toujours eu cette question a l’esprit depuis tout petit. Et mes parents qui se plaignent de la violence des dessins animés actuels. Moi je trouve infiniment plus violent les représentations du Christ sur la croix. Sacrilège ! je ne dois sûrement pas pouvoir comparer…

 

Malheur a moi. Il plante les premières aiguilles dans mon bras. Glups... J’essaye de rester calme, j’imagine mon bras qui pisse le sang, je vais mourir. C’est sur. Une, puis deux, puis trois puis 12… Patiemment et avec la précision du joueur de darts anglais, il fait un carton plein sur toute la surface de mon  corps. Il en a foutu une sur le sternum!. Je me suis dit un moment : « c’est le coup de grâce » En plein milieu de la poitrine ! Je n’imaginais même pas possible de planter une aiguille a cet endroit. Je n’ose plus bouger. « stay like that 20 minutes, and try to relax…) Il est drôle mon bourreau. Au fond je l’aime bien. Judas ! ,Traître !… je me sens flotter rien n’est vraiment perceptible…Au moins je suis obligé de rester en place c'est déjà pas si mal. J’attends le moment ou exsangue, je vais dans un dernier souffle dire adieu a ce monde cruel…j’ai froid.

 

En fin de compte, rien de si terrible. A part mon aventure avec mes propres démons, rien ne semble avoir changé.. j’ai qu’une seule envie…en griller une pour me remettre de ces émotions !… Le travail sera long.

 

J’ai dit a Paul mon fils de 4 ans, que s’il fumait un jour, un petit Chinois viendrait personnellement lui truffer le corps d’aiguilles. Je crois qu’il ne va pas commencer de ci tôt…

 

 

 

Commenter cet article

ann 06/07/2006 20:08

Je ne suis pas encore arrivé assez loin dans ton blog pour savoir si tu  as cessé de fumer grâce aux aiguilles, mais chez moi ça n'a pas marché... Par contre je vais toujours voir ma vietnamienne aux petites aiguilles et aux ventouses.

cyril 23/02/2006 06:53

Excellent pour dissuader les jeunes ! :-D
En tout cas si ça marche pour arreter, tu me donneras ses coordonnées...
Bon courage en tout cas !

ShanghaiDragonRider 23/02/2006 08:39

Je dois reconnaitre que c'est un peu dur avec mon fils 8-( mais je me souviens d'un episode similaire dans mon enfance. Un menuisier etait passe a la maison pour bricoler un truc chez mes parents. A la suite d'un accident du travail il avait perdu un pouce...comme il me voyait toute la journee avec le pouce dans la bouche, il a dit "holaaa tu devrais arreter! regarde ce qui est arrive au mien!" ma mere raconte que du jour au lendemain je n'ai plus jamais mis mon pouce dans la bouche...
efficasse non? j'en tremble encore....lol

Bilou 21/02/2006 13:40

Salut !Si ça peut te motiver, mon père a arrêté de fumer grace à l'accuponcture. Il avait essayé plein de trucs avant mais il n'y a que ça (et un peu de volonté aussi) qui a marché. Par contre lui, il avait été piqué dans les oreilles, pas toi ?En tout cas, bon courage !Seb, dit Bilou

ShanghaiDragonRider 22/02/2006 03:13

Ben j'ai pas eu droit aux oreilles, je suppose que chacun a sa technique...Je crois effectivement que la volonte est le truc. Ce qui est certain c'est que l'accuponcture, et surprenant d'ailleur, c'est que ca a un effet appaisant. On se sent moins en manque. meme si je continue a en fumer une de temps en temps je n'ai plus cette envie urgente, ce manque. Soyons confiant! merci pour tes encouragement...