Beijing dans ta face

Publié le par ShanghaiDragonRider

De retour de la capitale...5 jours dans l'enfer de la grande ville. Avec les copains japonais, ce a ete le choc. Fallait vraiment etre des gros masos pour aller se mettre sur la place Tiennanmen un 1er mai. Comme si le peuple chinois tout entier s'y etait donne rendez vous. La place est grande, comme les avenues immenses, le decor est Stalinien. Imeubles pas droles et massifs. "Grand" donc c'est le premier adjectif qui nous est venu a l'esprit. Ensuite on sent presque tout de suite une forte presence de l'autorite partout. Flics a tous les coins de rue, chauffeurs de taxi qui ne peuvent pas s'arreter partout, militaires plus ou moins discrets...Il faut filer droit ici. l'ordre doit regner. Opression que l'on ne ressent pas du tout a Shanghai la liberale...et le troisieme adjectif qui nous est venu a l'esprit c'est: sale. Poussiere partout, un halo de polution encore plus opaque qu'a Shanghai, ou la presence de la mer empeche un peu la stagnation du bordel. Bref on a adore. La cite interdite sous le cagniard etait surrement le point culminant de notre passage dans le coin. hordes de touristes qui avaient plus envie de faire des photos de nos six enfants que des imposants murs rouges qui protegeait l'empeureur de la pauvre vie du peuple... plutot imposant comme baisodrome. il fallait les loger les concubines... plutot classe comme lupanard geant, un peu mytho surrement mais classe...a part des murs rouges on ne voit pas grand chose a la cite interdite. mais un mur ca peut etre tres beau peint en rouge...

Publié dans Autour de Shanghai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carla 05/05/2006 14:20

:0010:     .......................................