Gaston ya l'telephon qui son....

Publié le par ShanghaiDragonRider

C'est le bordel. Partout. On apprend a vivre avec. En gros c'est comme a l'armee: "pas vu pas pris!" on maquille, on arrange...Partout a Shanghai on bricole dans l'urgence. Alors forcement ca marchouille...Il faut s'y faire. D'une certaine facon il faut developper des tresors d'ingeniosite pour demerder des situations inextricables. Il semble que l'on ne puisse faire preuve de creativite que par necessite, voir dans l'adversite. Une philosophie...dangereuse bien sur, mais le prix de la vie humaine ici n'est certainement pas la meme que dans notre vieille Europe sous oxygene de subventions...un peu de fatigue donc apres une bonne grosse semaine en Malaysie, ou ca ne va pas plus fort qu'ici! Je suis tout de meme content de retrouver mon petit bordel a moi, mon petit bordel chinois.

Publié dans Shanghai la megapole

Commenter cet article