shibuya ou la mecque des fashion victims

Publié le par ShanghaiDragonRider

Deja bien habitues au chocs culturels asiatiques, notre courte escapade niponne nous a permis d'halluciner sur des details insoupconnes... Je pensais qu'on avait atteint des sommets en matiere de snobisme mondain du cote de Paris, Barcelone, Londres ou Milan...mais la c'est hors categorie. Le total look de la shibuyotte surprend au premier regards. le mini short (en toute saison) ou la jupe tres tres courte, et les grandes chaussettes le tout sur talons aiguilles. Une sorte de reminicence de leurs annees d'uniforme en jupes plissees, mais en version liberation sexuelle...Pas etonnant dans ces conditions de finir completement fetichiste, et transferer tout desir sur des statuettes en plastique aux poses plus ou moins suggestives. Tout est important dans la tenue de sortie: la marque du sac, les accessoires, les bijoux...Bref une parisienne, en version rue pigalle, avec toute la pudeur asiatique soupoudre de fausse naivete. J'ai adore ca... tout ce design, cette creativite. Et si elles n'avaient pas les jambes toute tordues et leur demarche de canards on pourrait les trouver presque seduisantes!

Publié dans Shanghai sur net

Commenter cet article

titi 10/12/2006 12:36

les francais ont aussi les jambes tordues...

Jen à Shanghai 13/10/2006 01:02

je crois que c'est le but, non!
le coté sexy-naïf-vierge, genre "ah bon je t'excite là?"
:-D
Je peux comprendre la perversité maintenant.