tout est question de volume

Publié le par ShanghaiDragonRider

Il y a vraiment un point sur lequel il est bon d'insister par rapport a la Chine. Un point de taille: Le volume, la masse, le nombre... On ne s'en rend pas bien compte tout de suite. Bien sur il y a du monde qui pousse dans le metro, bien sur les avenues de Shanghai ont huit voies de large, bien sur il y a des queues monstre partout. Mais on ne prend la vrai mesure de l'ampleur de la chose qu'avec des details particuliers: la photo illustre une rue ou il y tous les soirs une armée de cuiseurs de brochettes, une armada de souffleurs sur charbon, un wagon de pro de la brochette avec un joli baton en bois. On y deguste principalement des bouts d'un peu tout a moitié calciné mais tres goutu (on sait jamais trop si c'est du chien ou du chat, mais qui s'en soucie?) bref une fois cette delicieuse baguette engloutie, il reste le bete bout de bois de la brochette qui colle aux doigts. La photo n'est ni plus ni moins que la poubelle a bouts de bois qui collent aux doigts...Ca fait beaucoup de brochettes pour une seule soirée, et beaucoup de doigts qui collent respectivement. C'est ca la dimension de Shanghai: enorme. Si tu vends a 1% de la population, tu vends a 10 millions de gens...Ca donne a reflechir...Il faut nourrir la bete!

Publié dans Shanghai la megapole

Commenter cet article