poulet fou

Publié le par ShanghaiDragonRider

Il suffit de faire un petit tour en ville pour se rendre compte de l'effervescence qui entoure le nouvel an Chinois. On se prépare pour les grandes vacances... Retour au bercail pour la majorité des pèlerins. Pour ceux qui restent sur Shanghouse, il faut faire avec les moyens du bord. On sèche un max de poisson à l'air libre, entre les culottes de madame. Mais aussi pas mal de poulets... A l'heure ou l'Angleterre essaye de cacher la merde au chat, nos pèlerins font des réserves aviaires hallucinantes, séchées au bon dioxyde de carbone de Santana. Arf. Ca donne des photos bien space, presque gores, ou la pauvre vendeuse disparait derrière des tonnes de viscères de poulets...Je me demande bien comment tout cela va finir en cas d'épidémie...Mais on fait comme tout le monde ici: "jusque la tout va bien...". La politique de l'autruche pour la grippe aviaire semble s'imposer. La même insouciance que mes ballerines a l'arrière des scooters. Ca passe ou ca casse. Fatalistes les Shanghaiens?

 

Publié dans Shanghai la megapole

Commenter cet article